Fabriquer et construire grâce aux boulons.

Le boulon permet de pouvoir maintenir plusieurs éléments ensemble pour créer un résultat final. Par exemple, les meubles tiennent sur leurs pieds grâce aux boulons qui ont permis de maintenir et de consolider chacune de ses parties entre elles. L’écrou n’est qu’une partie du boulon. Le boulon permet la liaison complète et démontable entre les pièces qu’il traverse et qu’il presse l’une contre l’autre.

Les différentes caractéristiques d’un boulon

Cet élément possède une tige et un écrou. Il y aura donc des caractéristiques pour chacun de ses deux éléments, mais aussi pour les deux ensemble:

1. Les caractéristiques de la tige:

  • la tête: elle peut être carrée, cylindrique, hexagonale, fraisée…
  • l’aménagement de la tête qui sera lié au système de manœuvre: fente ou empreinte (c’est ainsi que l’on saura si le boulon est pour un tournevis ou pour un cruciforme).
  • sa longueur, suivant les normes

2. les caractéristiques de l’écrou:

  • sa forme: elle sera forcément hexagonale
  • sa hauteur qui sera aussi toujours la même

3. Les caractéristiques communes pour les deux:

  • pas de vis
  • le profil du filet
  • le diamètre du filetage
  • la matière: inox, aluminium, platine…
  • le revêtement (uniquement pour les boulons en acier) 

La particularité du boulon à œil

Ce type de boulon s’utilise en général pour monter et démonter rapidement des éléments à la main. Il ne nécessite pas forcément l’utilisation d’un outil spécial tel qu’un tournevis par exemple. La tête de vis est simplement sur une pige. Son écrou est le plus souvent moleté. 

Les différents composants du boulon et les différentes formes de boulons

Un boulon est donc constitué d’une tige, d’une rondelle et d’un écrou. Ces éléments ne sont pas toujours présentés de la même manière. Il en existe de toutes sortes et de formes différentes. Ainsi, vous trouverez:

  • des tiges filetées zinguées ou brutes
  • des tiges filetées galvanisées à chaud
  • des boulons filetage total ou partiel
  • des boulons avec embase
  • des boulons de charpente et de charpente bois
  • des boulons galvanisé ou poêlier
  • des boulons à œil, sans tête, BHC
  • des rondelles de charpente, plate, à dent, en acier ou en inox
  • des écrous bruts, zingués, galvanisés
  • des écrous bas, à embase crantée
  • des écrous à griffes, à créneaux, à ailettes
  • des écrous borgnes, des écrous bagues nylon

De nombreuses méthodes existent afin de permettre à l’écrou de ne pas se desserrer. Ces méthodes peuvent être: les rondelles à rabattre, le perçage et le passage d’un fil en aviation, les écrous à créneaux… On parle alors d’un arrêt mécanique. Visiter Spécialités Y G Ltée pour plus d’info

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestShare on Reddit

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>